Communiqués

Charly Hanafi, un poissonnier engagé pour la préservation des ressources Événement le 10 septembre 2015 dans la poissonnerie Lacroix de la rue Oberkampf du 11ème arrondissement à Paris

Charly, artisan poissonnier depuis 35 ans, engagé auprès de SeaWeb Europe pour un approvisionnement durable en produits de la mer, réunissait le 10 septembre l’ensemble des habitants du 11ème arrondissement, consommateurs de poissons et clients fidèles de la poissonnerie Lacroix, pour les informer de sa démarche et les sensibiliser aux problématiques de raréfaction des ressources de la mer. L’occasion de faire connaître une cause qui lui est chère, autour de la dégustation d’huîtres dont la saison a commencé début septembre.

Discussions autour de la durabilité

Le retour des mois en r, propice à la dégustation d’huîtres, est l’occasion idéale de réunir les clients rue Oberkampf pour une discussion originale dans la poissonnerie du quartier. Ici, tout le monde connaît Charly et son engagement dans des actions qui lui tiennent à cœur : arrêt des sacs plastiques, accueil dans les écoles maternelles de jeunes enfants en situation de handicap... Aujourd’hui, Charly, accompagné de l’association environnementale SeaWeb Europe, a décidé d’informer l’ensemble du quartier sur un sujet qui le concerne et interpelle le consommateur : la préservation des ressources de la mer.

Présentation de Charly

Charly Hanafi est poissonnier depuis 35 ans, il a longtemps travaillé pour la Poissonnerie Gauvain dans le 6ème arrondissement de Paris, puis s’installe rue Oberkampf dans la Poissonnerie Lacroix en 2004. Artisan engagé dans les actions du quartier du 11ème arrondissement de Paris, Charly est également conseiller de quartier depuis 2 ans. Sa poissonnerie accueille régulièrement des expositions d’artistes ou des événements à thème tels que des restaurants éphémères et des dégustations d’huîtres. Charly s’engage dans la vie de son quartier mais pas uniquement, il est convaincu que le métier de poissonnier est indissociable de la prise en compte d’un commerce responsable.

« Par mon action, j’ajoute ma pierre à l’édifice, je ne veux pas rester sans rien faire et attendre que les ressources marines reviennent d’elle-mêmes. Ce n’est peut-être pas grand chose, mais au moins j’agis et je fais connaître mon engagement ».

La ressource en danger

29 % des populations de poissons de la planète sont surexploitées, 61 % sont exploitées au niveau maximum de leur capacité et 10% sont encore sous-exploités (source FAO 2014). Plus près de nous, en Atlantique Nord-Est, près de 40 % des stocks sont surexploités. Les perspectives de croissance sont minces et le retour à une exploitation durable qui permettrait une stabilité des captures est nécessaire. C’est en ce sens que travaille au quotidien l’association SeaWeb Europe, co-organisatrice de cet événement aux côtés de Charly qui a signé leur charte d’approvisionnement durable en produits de la mer en avril dernier.

Un réseau de poissonniers engagés

Face à ce constat, des poissonniers français ont suspendu l’achat d’espèces en danger telles que les requins ou l’anguille. Professionnels engagés et conscients du rôle qu’ils doivent jouer en orientant les consommateurs vers des espèces durables, ces poissonniers souhaitent ainsi contribuer à préserver les espèces et mobiliser l’opinion publique. Comme Charly, Arnaud Vanhamme, Bruno Reydel, Dimitri Oudart, Jonathan Buirette et Laurent Durain sont des poissonniers qui souhaitent pérenniser les ressources et par conséquent leur métier.

Pour Jonathan Buirette, poissonnerie le Petit Chalutier à Paris, qui vient de rejoindre le réseau en juillet dernier : « C’est un effort commercial qu’il faut consentir à faire, si je l’explique à mes clients, réceptifs comme ils sont à ces enjeux, ils comprendront et m’accompagneront dans mon engagement en changeant légèrement leurs habitudes pour découvrir de nouvelles saveurs de la mer ».

Des alternatives possibles

Ces poissonniers sont membres du réseau de poissonniers engagés initié par SeaWeb Europe. Ils sont signataires d’une charte d’approvisionnement en produits de la mer durables. SeaWeb Europe accompagne ces professionnels afin de les aider à s’orienter vers un étal durable.

L’objectif de cette démarche est de repenser et d’adapter la consommation d’une ressource sauvage selon le respect de la nature et de son cycle. Les poissonniers engagés trouvent des alternatives gustatives non surexploitées, moins connues du consommateur mais tout aussi délicieuses telles que le mulet, le grondin ou le griset.