Le maquereau en Atlantique Nord-Est : une gestion conflictuelle de la ressource

A l’origine des tensions sur le maquereau

Au début des années 2000, les captures de maquereau en Atlantique Nord-Est dépassent le niveau de limite biologique de renouvellement du stock. En 2008, les Îles Féroé, la Norvège et l’Union européenne adoptent un plan de gestion du stock conforme aux recommandations du CIEM, prévoyant une réduction importante des captures. Mais l’Islande et les Îles Féroé, confrontées à une hausse de la présence des maquereaux dans la zone, décident unilatéralement d’augmenter leurs quotas respectivement de 2 000 à 130 000 tonnes et de 25 000 à 85 000 tonnes. Cette décision est sévèrement critiquée par les pêcheurs européens, les ONG, et par l’Union européenne qui interdit en 2013 l’importation de maquereau en provenance des Îles Féroé.

2014 : un accord encourageant sur les quotas mais des recommandations scientifiques non respectées

En 2014, les Îles Féroé, la Norvège et l’Union européenne trouvent enfin un accord sur la répartition des quotas et sur un nouveau plan de gestion, mettant fin à 5 ans de conflit. Bien que cet accord soit respecté par les parties, il ne prend pas en compte les préconisations du CIEM : le TAC global est fixé à 1 235 000 tonnes alors que les scientifiques recommandaient une limite des captures à 868 500 tonnes.

2019 : Alerte des scientifiques

Les stocks de maquereau en Atlantique Nord-Est diminuent progressivement depuis dix ans. Aujourd’hui, le niveau d’exploitation se situe au-dessus du Rendement Maximal Durable (RMD), qui correspond à la quantité maximum d’un stock de poisson que l’on peut prélever sans porter atteinte à sa capacité de reproduction. Le CIEM alerte sur la nécessité de prendre des mesures d’urgence et recommande un TAC de 318 403 tonnes pour l’année 2019 afin de ramener les stocks de maquereau à un niveau durable d’ici 2020-2021. Le label Marine Stewardship Council (MSC) a décidé quant-à-lui de suspendre sa certification le 2 mars 2019.

Dans l’attente de nouvelles recommandations scientifiques, limitez la consommation de maquereau en provenance d’Atlantique Nord-Est.

Ethic Ocean – Mai 2019

Journée Mondiale de l’Océan à l’Unesco: inscriptions ouvertes

Ethic Ocean a le plaisir de vous inviter pour un évènement exclusif à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Océan le jeudi 6 juin 2019 à l’UNESCO. Cet évènement est accessible uniquement sur inscription en suivant ce lien.

Concours Olivier Rollinger

Ouverture des inscriptions du concours Olivier Roellinger 2019

Les inscriptions sont ouvertes pour l’édition 2019 du concours Olivier Roellinger, pour la préservation des ressources de la mer !

Les candidats sont invités à demander un dossier de candidature à l’adresse suivante : concours@ethic-ocean.org

Pour plus d’informations sur les inscriptions !

Remise des prix 2018

Remise des prix du concours Olivier Roellinger

Sous le parrainage de Nicolas Hulot, Ministre d’État, Ministre de la Transition Écologique et Solidaire

Des cuisiniers investis dans la protection des océans et des ressources marines

Paris, 8 juin 2018 – A l’occasion de la journée mondiale des océans, l’édition 2018 du concours Olivier Roellinger se conclue aujourd’hui à l’UNESCO avec le moment tant attendu de l’annonce du palmarès et la remise des prix !

  • Douze jeunes chefs (étudiants et professionnels) récompensés

Après avoir brillamment participé aux épreuves européennes qui se sont déroulées en mars dernier en Espagne, en France et en Hongrie, les lauréats de l’édition 2018 du concours Olivier Roellinger (jeunes chefs et élèves en formation en école hôtelière) sont réunis aujourd’hui à l’UNESCO pour découvrir leur palmarès et recevoir leur prix des mains d’Olivier Roellinger, Vice-Président des Relais & Châteaux, aux côtés de Vladimir Ryabinin, Secrétaire exécutif de la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO, de Sophie-Dorothée Duron, Sous-directrice en charge du milieu marin par intérim, Ministère de la Transition Écologique et Solidaire et de François Pasteau, Président d’Ethic Ocean.

Cette édition 2018 placée sous le parrainage de Nicolas Hulot, Ministre d’État, Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, voit ainsi arriver de nouveaux membres au sein de l’Équipage des Cuisiniers de la mer, devenus de véritables ambassadeurs de la préservation des océans et originaires de Belgique, Chypre, Espagne, Finlande, France, Hongrie, Luxembourg, Monaco, Portugal, Royaume-Uni.

  • Un concours culinaire hors du commun

Le concours Olivier Roellinger a pour vocation de sensibiliser, d’informer et de mobiliser les jeunes chefs et futures générations de chefs à la fragilité des ressources halieutiques à travers une consommation responsable en produits de la mer. Les enjeux de ce concours sont multiples : sélectionner des espèces durables, apprendre à poser les questions clés à son fournisseur, réduire son impact sur l’environnement, limiter le gaspillage alimentaire…
Au cours des différentes épreuves, les candidats démontrent avec talent que la cuisine peut être aussi durable et responsable que savoureuse. Ils témoignent de leur savoir-faire en intégrant une démarche citoyenne dédiée à la préservation des ressources de la mer et au respect de l’environnement.

Olivier Roellinger, Vice-Président de Relais & Châteaux : « Ces jeunes cuisiniers sont les premiers acteurs d’une renaissance alimentaire. Cette transition alimentaire « responsable » que nous observons aujourd’hui doit porter le rêve de se « faire plaisir », tout en prenant soin de son « bien-être » mais aussi en prenant soin de la planète. Ce monde nouveau qui se dessine passe aussi à travers la cuisine et une prise de conscience de ce garde manger qu’est la mer, un trésor sans prix ! Nos océans sont un formidable réservoir d’expression pour ces jeunes cuisiniers. Il est capital de les protéger et de ne pas les abîmer pour les générations futures. Ces jeunes qui participent au concours prennent conscience de leurs responsabilités face aux enjeux de préservation des ressources de la mer, c’est en ce sens que chacun d’entre eux a déjà gagné ! A l’issue du concours tous sont réunis au sein de l’Équipage des Cuisiniers de la mer. Ils deviennent ainsi les ambassadeurs de cette noble cause auprès de leurs proches, de leurs collègues, de leurs pairs, de leurs clients… et donnent une signification et un sens supplémentaire à leur métier ».

  • Une mobilisation toujours plus importante

Créé en 2012 en France, le concours Olivier Roellinger est devenu européen en 2016. Au vu de l’intérêt grandissant de la jeune génération de Chefs autour de ces enjeux, le concours se développe désormais à l’international : la première édition québécoise se déroulera les 30 et 31 octobre prochain à Montréal, à l’ITHQ (Institut de Tourisme et d’Hôtellerie du Québec).
Les 170 finalistes qui ont participé à ce jour au Concours Olivier Roellinger, sont réunis au sein de l’Équipage des Cuisiniers de la mer. Ils partagent ainsi leur passion pour la cuisine, le respect des produits et la volonté de contribuer à la préservation des océans.

Téléchargez le communiqué de presse complet

Palmarès de l’Édition 2018

Vous souhaitez rejoindre le projet ?

Vous êtes restaurateur, enseignant, élu, professionnel de la restauration collective… sur le Territoire et vous souhaitez participer aux actions prévues du projet :

Contactez-nous : assiette-durable@ethic-ocean.org

capture_d_e_cran_2018-05-30_a_11.02.42_am.png

Première réunion des parties prenantes

capture_d_e_cran_2018-05-30_a_11.02.42_am.png
Rencontre Assiette Durable,

Le 7 mars dernier, près de 80 participants ont assisté à la réunion de présentation du projet Assiette Durable. Experts et acteurs du Territoire ont échangé autour des enjeux de l’alimentation durable. Cette première rencontre a permis un échange entre une diversité d’acteurs de la filière alimentation et du Territoire. De nombreuses idées et pistes de travail ont émergés de cet événement.

Téléchargez le programme de la journée

Première édition québécoise du concours Olivier Roellinger

Paris/Québec, le 24 avril 2018 – Après 7 années en Europe, le concours Olivier Roellinger mobilise désormais les chefs Outre-Atlantique autour de la préservation des ressources de la mer. La première édition québécoise s’ouvre aujourd’hui en partenariat avec l’Institut de Tourisme et d’Hôtellerie du Québec (ITHQ), à Montréal.

Cuisine et ressources de la mer

Les ressources de la mer se raréfient alors que poissons, mollusques et crustacés ne cessent de séduire de plus en plus de consommateurs. C’est pour sensibiliser les futures générations de chefs et les jeunes professionnels de la restauration à la fragilité des ressources halieutiques et au rôle qu’ils peuvent jouer au sein de la filière (pêche et aquaculture), qu’a été créé le concours Olivier Roellinger, co-fondé en France par Ethic Ocean, FERRANDI Paris, le lycée hôtelier de Dinard et Relais & Châteaux.

Véritable lien entre les professionnels de la filière et les consommateurs, les chefs ont un rôle clef à jouer pour la préservation des ressources en choisissant des espèces dont les stocks sont en bon état. Par ailleurs, ils savent mieux que quiconque faire découvrir aux consommateurs des espèces souvent méconnues, ou jugées moins « nobles » que d’autres, mais pourtant tout aussi délicieuses, et dont les stocks ne sont pas fragilisés.

Un concours unique

Le concours Olivier Roellinger vise à réunir des jeunes chefs et des élèves en formation dans le secteur de la restauration pour les mobiliser autour de la préservation des ressources de la mer. Au travers de ce concours, les candidats sont amenés à valoriser des espèces durables. L’objectif est avant tout de permettre à des professionnels de s’interroger sur une problématique environnementale et sociétale et de leur faire prendre conscience du rôle qu’ils peuvent jouer dans la préservation des ressources.

Pour Olivier Roellinger, Chef des Maisons de Bricourt à Cancale et Vice-président de l’association Relais & Châteaux, le message porté par le concours est une priorité :
« Grâce à la philosophie originale de ce concours, les jeunes donnent une signification supplémentaire à leur métier : agir au quotidien pour la préservation des ressources de la mer. Les candidats montrent que la cuisine peut être aussi durable que savoureuse. Je suis ravi de voir ce concours se développer au Québec ».

Liza Frulla, Directrice Générale de l’ITHQ à Montréal se réjouit d’accueillir le concours en octobre prochain : « Je suis très heureuse que l’ITHQ soit l’hôte de ce concours exceptionnel permettant aux étudiants et aux professionnels de la restauration de participer, par leur créativité culinaire, à la préservation des produits de la pêche durable au Québec ».

Dossier d’inscription à demander à l’adresse suivante : concours@ethic-ocean.org

CALENDRIER

Pour les deux catégories « Professionnels » et « Élèves »

Le 24 avril 2018 :

  • Lancement du concours et ouverture des inscriptions.
  • Formulaire d’inscription et dossier technique à demander par e-mail à l’adresse : concours@ethic-ocean.org

Le 31 juillet 2018 :

  • Date limite du dépôt des dossiers de candidature comportant les fiches techniques.

ÉPREUVES

Pour la catégorie « Élèves ou apprentis de moins de 25 ans » :

  • Le 30 octobre 2018 : Épreuves à l’ITHQ, Montréal

Pour la Catégorie « professionnels de moins de 35 ans » :

  • Le 31 octobre 2018 : Épreuves à l’école ITHQ, Montréal

Le 31 octobre 2018 : Palmarès et remise des prix à ITHQ, Montréal

Téléchargez le communiqué de presse